AVA lance non pas une, mais bien trois nouvelles boutiques en ligne

AVA lance non pas une, mais bien trois nouvelles boutiques en ligne

Un glissement vers le numérique pour évoluer vers une chaîne hybride

Mardi 23 octobre 2018 — Chaîne spécialisée dans la papeterie, AVA est également l’expert de la fête. L’entreprise propose désormais trois boutiques en ligne différenciées. Les particuliers, les professionnels et les clients Horeca peuvent désormais faire leurs achats sur des sites qui leur sont spécialement destinés. Afin d’attirer de nouveaux clients, ces boutiques proposent l’offre complète d’AVA en matière d’accessoires pour les anniversaires, les fêtes, les naissances, le bureau, l’Horeca, l’école, les loisirs… AVA a élargi son service client et a adapté le monde de fonctionnement de son centre de distribution pour faire coïncider au maximum l’offre de ses magasins physiques et en ligne. « Nous voulons devenir une chaîne hybride, avec des canaux online et offline qui se renforcent mutuellement. »

AVA prend un tournant numérique. La chaîne lance non pas une, mais bien trois nouvelles boutiques en ligne. « Si les besoins des particuliers, des entreprises et des établissements Horeca se confondent souvent, ces trois groupes ont aussi des exigences qui leur sont propres », explique l’administratrice Fay Van Weddingen. « Nous avons donc développé trois boutiques en ligne différentes pour leur permettre de trouver rapidement et facilement ce qu’ils cherchent. Nous y mettons l’accent sur des éléments spécifiques aux différents groupes cibles, tout en continuant à offrir l’intégralité de notre gamme sur les trois sites. »

Avec ces boutiques en ligne, AVA souhaite évoluer vers un modèle de chaîne hybride avec des magasins en ligne et des enseignes classiques qui travaillent main dans la main. Plutôt que de coexister, ils se renforcent mutuellement. Les promotions en magasin doivent ainsi être également mises en avant via les canaux online.

« Les clients qui achètent leurs articles en ligne doivent pouvoir recevoir ceux-ci à domicile, ou choisir d’aller les chercher dans l’enseigne AVA de leur choix. Cet esprit hybride doit imprégner toute notre organisation et tous nos collaborateurs », ajoute Fay Van Weddingen.

Investir dans l’e-commerce belge
Le lancement des boutiques en ligne entraîne également quelques investissements. AVA a ainsi élargi son équipe web. Le design digital est ainsi réalisé, en interne, par une équipe dédiée. Le service client a également été étendu et est désormais accessible plus tard (trois heures supplémentaires en semaine, jusque 20 heures), ainsi que le samedi. Les clients ont en outre la possibilité de converser en ligne et de poser directement leurs questions à AVA.

Les boutiques en ligne génèrent également de grands changements pour le centre de distribution. AVA passe au ‘picking à la pièce’ qui s’effectue désormais électroniquement dans ses entrepôts, et non plus sur papier, pour un scanning plus rapide et une gestion des stocks plus efficace.

AVA veut enfin inspirer d’autres entreprises en conservant l’intégralité de la distribution et de la logistique en Belgique.

« Les mauvaises nouvelles d’entreprises qui quittent ou qui snobent la Belgique ne nous font pas peur et ne nous arrêtent pas. Nous sommes profondément convaincus des atouts de la Belgique. Pour AVA, notre pays constitue également la base arrière idéale en matière de commerce électronique », conclut Fay Van Weddingen.

/////////

À propos d'AVA
AVA est une chaîne de magasins non-food belge qui propose depuis 61 ans déjà tout le nécessaire pour les anniversaires, fêtes, naissances, entreprises, établissements horeca, écoles, loisirs, etc. AVA est appréciée des esprits créatifs, petits indépendants, établissements horeca, et de toutes les personnes adeptes de la décoration. Source d'inspiration, AVA propose en moyenne 15 000 articles dans chaque magasin et offre une expérience shopping unique du début à la fin.

L’entreprise familiale a ouvert son premier magasin à Anvers en 1956 et compte aujourd'hui 49 enseignes en Flandre et en Wallonie et deux au Luxembourg. AVA possède également un département B2B et exportation. L’entreprise emploie plus de 500 personnes et a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de plus de 100 millions d’euros.

Le siège principal d’AVA est établi à Tamise et le centre de distribution se situe à Saint-Nicolas. L’expert de la fête possède également à Tamise une unité de production propre où il développe des décorations de table comme des serviettes, chemins de table et sets de table.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur www.ava.fr.